Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Battez tambours !

Battez tambours !

Toute victoire militaire , épopée triomphante , passe généralement sous silence la participation des humbles, de la bravoure, du sacrifice de ceux qui ont permis de la construire. Palier l’oubli, les médailles n’y suffiront pas. En cette année commémorative, je pense au soldat inconnu, un autre, à un autre endroit de l’Histoire ; et celui-là il est connu, un oublié du pont d’Arcole, vaillant, généreux, téméraire jusqu’au sacrifice . Combien de générations d’écoliers de la République ont appris dans le Malet Isaac le courage insensé de l’empereur brandissant la hampe, bravant la mitraille, poitrine … en tête !

Fait de gloire démenti comme beaucoup d’autres par l’Histoire des annales. Des historiens scientifiques ( Georges Lefèbvre , Jacques Godechot, Jean Tulard) ont depuis peu rectifié le tir ( c’est le cas de le dire )! Mais il est trop tard, la propagande intensive de l’empereur a fait du pont d’Arcole son Arc de triomphe personnel. Oublié ce jour là le véritable héros du pont, un jeune tambour, révolutionnaire provençal, André Etienne dont la témérité et la bravoure stupéfia les Autrichiens ; le temps d’arrêt qu’ ils marquèrent leur fut fatal. Cet épisode est très bien rapporté par l’historien philosophe Roger Caratini ( Napoléon une imposture ) .Bonaparte en endossa la paternité.

Plus encore, sans complexe, il ordonna au peintre Antoine Gros de porter sur la toile une image , comme tant d’autres, très discutable. Mais ne marchandons pas sa gloire, la France a besoin de cet homme là, disait de Gaulle à Malraux. Battez tambours !

Texte de Paul OLIVIERI

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus